Je ne me sens pas bien

Je souhaite bénéficier de l’accompagnement d’un psychologue

Toute personne (dès 3 ans) peut bénéficier d’un accompagnement par un psychologue partenaire (conventionné avec l’Assurance Maladie) : jusqu’à 8 séances par an.

Pour en bénéficier, je dois nécessairement être orienté(e) par un médecin.

Je ne me sens pas bien illustrationDurée : 2min

Suis-je concerné(e) ?

  • Je me sens anxieux(se), angoissé(e) ou déprimé(e)
  • Je suis en situation de mal-être
  • J’ai un problème de consommation de tabac, d’alcool ou de cannabis
  • J’ai un trouble du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, modification brutale du poids)

Différentes manifestations peuvent survenir : difficultés à m’endormir ou à rester endormi(e), difficultés pour me concentrer, manque d’appétit, stress, nervosité, inquiétude, irritabilité, agitation, addiction, fatigue, manque d’énergie, dormir trop, manger trop, etc.

Ces situations peuvent survenir sans raison apparente, mais également suite à une rupture, le décès d’un proche, un épuisement professionnel, une agression, une maladie, des difficultés sociales, familiales, professionnelles ou financières, etc.

Les troubles psychiques d’intensité légère à modérée concernent, en France, environ 10 millions de personnes. En cas de doute sur la possibilité de bénéficier du dispositif, je pose la question à mon médecin.

Quel est le rôle du médecin ?

Le médecin identifie les situations d’urgence, (risque suicidaire ou présence de critères de gravité) pour orienter vers une prise en charge adaptée : psychiatre, hôpital, structure spécialisée dans la prise en charge de psycho‑trauma…

C’est pourquoi, dans ce cadre, je dois nécessairement être orienté(e) par un médecin.

Il peut s’agir, par exemple, de votre médecin (généraliste, pédiatre, gériatre….), d’un médecin scolaire, de PMI (protection maternelle et infantile), des services de santé des universités ou encore d’un médecin hospitalier.

Quel est le rôle du psychologue partenaire ?

Je ne me sens pas bien, le psychologue partenaire est là pour m’aider.

Le psychologue et le médecin se concertent, avec mon accord, pour repérer (au départ, en cours ou en fin de prise en charge) les situations qui relèvent d’une prise en charge spécialisée. C’est notamment le cas pour les situations d’urgence (risque suicidaire ou présence de critères de gravité).

Je trouve un psychologue partenaire près de chez moi

Quelles sont les étapes de mon accompagnement ?

1

Je prends rendez-vous avec mon médecin

Je ne me sens pas bien.

Le médecin évalue mon état de santé.

Il peut m’orienter vers un psychologue partenaire.

Il me remet un courrier d’adressage.

2

Je prends rendez-vous chez un psychologue partenaire

Je contacte un psychologue partenaire de l’annuaire MonPsy.

Je peux choisir un psychologue qui réalise des séances à distance.

3

Je bénéficie d’un accompagnement psychologique

Lors de l’entretien d’évaluation, je présente au psychologue le courrier d’adressage du médecin.

Je peux ensuite réaliser, en fonction de mon état de santé, jusqu’à 7 séances de suivi.

4

Je règle le psychologue

Je paie directement le psychologue 40€ pour l’entretien d’évaluation et 30€ pour chaque séance de suivi.

Le psychologue me remet une feuille de soins.

Dans certains cas, je n’avance pas les frais (voir ci-dessous)

5

Je suis remboursé(e)

J’envoie la feuille de soins et le courrier d’adressage à mon organisme d’assurance maladie (après chaque séance ou à la fin de plusieurs séances).

Je suis remboursé(e) par mon organisme d’assurance maladie (60%) et par ma complémentaire ou ma mutuelle (40%).

A la fin de l’accompagnement :

  • Avec mon accord, mon médecin et mon psychologue échangent entre eux pour faire le point sur ma situation et m’orienter au mieux.
  • En cas de non amélioration, mon médecin m’oriente vers la prise en charge la plus adaptée: centre médico-psychologique (CMP), CMP infanto-juvéniles, psychiatre (en libéral ou à l’hôpital), maison des adolescents…
  • Je peux également décider de poursuivre avec mon psychologue dans un cadre non remboursé.

Au cours de ma vie, si j’en ai de nouveau besoin, je consulte mon médecin qui saura m’aider (possibilité d’une nouvelle orientation vers un psychologue).

J’ai des questions ? Flyer Grand PublicJe consulte la FAQ

Dans quels cas, je n’ai pas besoin d’avancer de frais ?

Je suis dans une des situations suivantes :

  • Bénéficiaire de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS)
  • Bénéficiaire de l’Aide Médicale d’Etat (AME)
  • Soins en lien avec une Affection de Longue Durée (ALD)
  • Soins en lien avec une maternité (à partir du 6ème mois de grossesse)
  • Soins en lien avec un accident du travail ou une maladie professionnelle (AT-MP)

Mon médecin précise sur le courrier d’adressage que je suis dans une des trois dernières situations (des soins en lien avc une maladie, une maternité ou un AT-MP) et que je ne fais pas l’avance des frais.

J’apporte, lors de la première séance chez le psychologue, mon attestation de droits à jour et je donne au psychologue le courrier d’adressage de mon médecin.

A la fin de chaque séance, je signe la feuille de soins.

Le psychologue est rémunéré directement par mon organisme d’assurance maladie.

Je n’ai rien à régler à la fin de la séance.

J’ai moins de 18 ans

Le médecin doit demander l’accord des titulaires de l’autorité parentale (des parents ou tuteurs) avant de m’orienter vers un accompagnement psychologique.

Je peux identifier sur l’annuaire les psychologues partenaires qui souhaitent recevoir des enfants et des adolescents.

Mes parents ou tuteurs peuvent m’accompagner chez le psychologue.

Je ne me sens pas bien illustration
Logo Fil santé jeunes

J’ai plus de 12 ans, je peux aller directement sur filsantejeunes.com/mal-etre pour discuter en ligne ou par téléphone avec des personnes disponibles pour m’écouter.

Service gratuit et anonyme ouvert tous les jours de 9h à 23h.

J’ai des questions ? Flyer Grand PublicJe consulte la FAQ